Réjean Meloche

La photo qui déclencha tout

Fin juillet 1969, je venais à peine de terminer mes études secondaires un mois plus tôt et fêter mon 17e anniversaire de naissance. J’avais la chance de déjà travailler pour le journal local de mon quartier La Voix Populaire comme journaliste et photographe. L’événement important de l’été était la démolition de l’Église St-Henri, situé tout juste en face de nos bureaux. Cet édifice, ainsi que ceux du collège, du couvent, de l’hospice et d’une école primaire devaient faire place à la nouvelle polyvalente.

Deux photographes professionnels avaient pour mission de couvrir les activités du chantier. Je tenais à faire ma marque comme photographe débutant en cherchant un angle particulier pour capter le moment crucial.

J’ai donc demandé la permission au directeur de mon collège pour avoir accès à l’étage supérieur afin de réaliser une photographie en parallèle avec le clocher en chute libre. J’ai effectué la même opération pour chacune des sections qui furent jetées au sol au moyen d’immenses câbles d’acier, tirés par un camion.

 

 

L’image finale a servi plus de 20 ans plus tard à illustrer l’affiche principale de ma première exposition solo de photographies de presse. Il m’arrive encore aujourd’hui de présenter cette photo à de jeunes photographes ou graphistes  issus de la génération du numérique. L’un d’entre eux m’a même dit apprécier ce qu’il croyait être un beau montage fabriqué  avec Photoshop. Ces logiciels offrent en effet la possibilité de créer artificiellement ce qui n’était autrefois possible que dans la réalité.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les balises HTML ne sont pas autorisés.