Réjean Meloche

Bœuf abattu

Le secteur de la rue Mills, à la sortie nord du pont Victoria, à Montréal, a longtemps été associé aux marchands de bœuf en gros. Il y avait aussi des abattoirs d’animaux dans ce secteur.  À l’occasion, un animal réussissait à déjouer ses gardiens et causait tout un émoi parmi les travailleurs et la population locale.

Le 26 février 1975, les policiers du secteur sud-ouest sont alertés qu’un imposant bœuf avait pris le large et courait sur les voies du Canadien National par où le bétail était acheminé.

Après plusieurs tentatives infructueuses pour entourer l’animal afin de procéder à sa capture, les policiers n’ont eu d’autres choix que d’abattre l’animal. Ils utilisèrent les moyens du bord, c’est-à-dire leur petite arme de service, un revolver de calibre .45.

 

 

 

 

 

 

N’écoutant que son courage, et faisant fi de tous les gens qui se trouvaient à proximité, ce policier a même vidé son barillet dans la bête qui gisait déjà sur le sol . «C’est par sécurité, avait-il dit, mais on décelait chez lui un léger instinct de courage.» 

Date : 26 février 1975
Endroit : Abattoir de la rue Mills à Pointe-Charles
Média : Journal La Voix Populaire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les balises HTML ne sont pas autorisés.